Hendrik

De Wiki Dragon Quest
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hendrik
Hendrik.png
Lieu de résidence
Château d'Héliodor
Famille
-
Activité
Chevalier d'Héliodor
Hendrik en tenue civile

Hendrik (グレイグ, Gureigu) est un personnage de Dragon Quest XI. Chevalier d'Héliodor aux côtés de son rival de longue date Jasper, il sert les ordres du Roi Cornalian. Il est doublé en anglais par John Hopkins et en japonais (dans Dragon Quest Rivals puis dans la version Switch) par Rikiya Koyama.

Après un certain passage du scénario, il passe d'antagoniste à personnage jouable caché.

Caractéristiques[modifier]

Personnalité[modifier]

Hendrik se distingue par une loyauté aveugle envers son roi et un sens de la chevalerie poussé à l'extrême, lui conférant une vision des choses assez manichéenne. Il utilise un vocabulaire soutenu et vieilli. Il n'assume pas certains traits de sa personnalité, comme son attirance pour les belles femmes.

Apparence[modifier]

En combat[modifier]

Hendrik peut manier les épées, les épées longues et les haches, possède une catégorie dans son hexagramme pour les boucliers, et possède en outre les compétences Héroïsme et Fraternité, cette dernière étant à débloquer en post-game.

Histoire[modifier]

Passé[modifier]

Hendrik est originaire de Zwaardsrust, ville dont, enfant, il réchappa miraculeusement à la destruction. Il fut recueilli par le roi Cornalian d'Héliodor et entraîné comme garde aux côtés de Jasper, un garçon du même âge de qui il devint très proche, bien que les deux se chamaillaient souvent. Hendrik se spécialisa dans la force brute et n'était pas très bon pour les études, tandis que son camarade excellait dans la stratégie. Quand le roi eut une fille, la princesse Jade, ils se jurèrent de la protéger.

Hendrik apprit également les arts de la chevalerie sous l'égide de Don Rodrigo, chevalier sévère mais juste de Puerto Valor. L'un de ses compagnons d'armes n'était autre que le fils de ce dernier, Norberto.

Âgé d'une vingtaine d'années, Hendrik accompagna son souverain au Colloque des Rois se tenant à Fordrasil pour discuter de la naissance d'un nouvel Éclairé. Quand les monstres attaquèrent le château, il fit de son mieux pour protéger la population, ce qui lui vaudra une statue à son effigie à Octogonia. Cependant, il descendit dans le donjon du château à la recherche du roi Cornalian, qu'il trouva aux côtés du roi Irwin, décédé. Le souverain lui expliqua qu'il n'eut d'autre choix que de le tuer pour se défendre, que la reine Éléonore avait enlevé la princesse Jade, et enfin que l'Éclairé était la source même du mal, l'Engeance de l'Ombre. Hendrik se jura alors de le traquer.

Suite à cela, il continua à s'illustrer dans de nombreux faits d'armes, comme la bataille d'Octogonia où il affronta Arachtogon. Lui et Jasper prirent la tête des armées d'Héliodor, et leur dualité fut comparée à l'aigle à deux têtes ornant le blason du royaume. Hendrik admirait beaucoup Jasper, s'efforcant de suivre son sillage, même s'il n'était pas très démonstratif de cette affection.

Plus tard, quand Érik subtilisa l'Orbe rouge, Hendrik le poursuivit âprement jusqu'à ce qu'il fut capturé et emprisonné, et envoya des espions dans Héliodor enquêter sur ses origines, en vain.

Traque de l'Éclairé[modifier]

Le jour où un jeune homme disant être l'Éclairé apparaît au château, Hendrik l'accueille aux côtés de Cornalian et de Jasper et feint d'être de son côté. Ce n'est qu'une fois que le héros apporte la preuve de ses dires et qu'il explique venir de Caubaltin que le chevalier révèle ses vraies intentions. Sur ordre du roi, il le conduit jusque dans une cellule du niveau le plus profond des donjons, où il lui recommande de ne pas espérer vivre après que Jasper soit rentré de son village.

Quand la fuite de l'Éclairé en compagnie du voleur aux cheveux bleus occupant la cellule voisine est découverte, Hendrik part pour Caubaltin afin de dresser un barrage sur la route. Toutefois, au village, il voit Jasper se préparer à exécuter les habitants rassemblés au centre, et prie son camarade de retenir sa main. Les villageois sont alors emmenés au château et enfermés dans le donjon, tandis que le village est incendié. Hendrik retrouve la trace du héros et d'Érik et les poursuit avec sa troupe sur la côte d'Émeraude, où les deux jeunes hommes parviennent à lui échapper en entrant in extremis dans la Porte du Départ.

Plus tard, Hendrik repère la passage de l'équipe à Octogonia et la poursuit dans les ruines de Fordrasil, où il combat l'Éclairé. Il est sur le point de le vaincre quand il reconnaît la princesse Jade qui le supplie de retenir son geste, ce à quoi il obéit, stupéfait. Soudain, le morceau de rocher sur lequel le héros est acculé s'effondre et tombe dans la rivière en contrebas, mais la jeune femme parvient à rattraper ce dernier et s'accrocher à lui dans sa chute. Quelques heures après, Hendrik les retrouve, mais une ruse de Jade le fait tomber de sa monture, sur laquelle les deux héros prennent la fuite.

Son périple le mène ensuite à Sniflheim, prise dans les glaces. La reine Glalicia, apparemment épargnée par ce fléau, lui demande de partir pour l'Hekseskœgen afin de vaincre la créature magique qui protégerait la sorcière responsable de cette catastrophe. Face à la bête, Jörmun, il est rejoint de manière inattendue par l'Éclairé qui l'aide à en finir avec. Hendrik s'apprête à retourner son arme contre son camarade inattendu quand la sorcière, Krystalinda, fait son apparition et l'immobilise, lui et le héros, à l'aide d'un sort de glace. Cette dernière lui explique que l'homme qui l'a libéré du grimoire dans lequel elle était enfermée lui a demandé de le piéger dans la glace, et qu'il portait un pendentif pareil au sien. Le reste de l'équipe fait alors irruption, et Véronica repousse la sorcière et libère les deux hommes du sort. Hendrik, rendu pensif par les mots de Krystalinda, préfère battre en retraite avec sa troupe, jurant toutefois qu'il mettrait les héros en prison au moment opportun.

Hendrik décide alors de confier ses doutes sur Jasper au roi Cornalian et l'emmène avec lui à la Forêt originelle. A l'Yggdrasil, alors qu'il montre son camarade utilisant le pouvoir des ténèbres, Cornalian attaque Hendrik par derrière, et Mortégor sort alors de son corps, révélant avoir possédé le souverain depuis de longues années. Mortégor vole alors le pouvoir de l'Éclairé et détruit l'Arbre de Vie, le faisant s'effondrer, mais Hendrik et Cornalian sont sauvés comme les autres par les pouvoirs de Véronica.

Après la chute de l'Yggdrasil[modifier]

Hendrik et Cornalian regagnent Héliodor, mais la ville est déjà détruite et sous le joug des monstres. Avec les anciens habitants de Caubaltin, il édifie à l'ancien emplacement du village une fortification nommée l'Ultime rempart, et parcourt Elréa à la recherche de réfugiés à y mettre à l'abri. Trente jours après la chute de l'Yggdrasil, alors que l'Éclairé a regagné l'Ultime rempart, Hendrik repousse à ses côtés un assaut de monstres attaquant le bastion.

A compléter

Affrontement contre Mortégor[modifier]

Chronologie réécrite[modifier]

Hendrik post-game.jpg

Hendrik arrive comme précédemment près du cœur de l'Yggdrasil avec Cornalian, mais Jasper est déjà vaincu, terrassé avec l'aide de l'épée des Ombres. Cornalian lui porte alors le coup de grâce et invite l'équipe à un banquet à Héliodor, pour célébrer le fait que l'Éclairé ait obtenu son véritable pouvoir et s'excuser d'avoir été induit en erreur par l'influence néfaste de son défunt général. Hendrik s'excuse également auprès du héros et promet de se racheter.

Notes[modifier]

  • Il peut confier en discussion d'équipe ne pas aimer les insectes. Selon Sylvando, il avait aussi peur du noir durant sa jeunesse.