Utilisateur:Jessica anadyomène

De Wiki Dragon Quest
Aller à la navigation Aller à la recherche

Présentation[modifier]

Salut, ça va comme tu veux ? Qu’importe ta réponse en fait, c’est juste une très mauvaise façon de captiver ton attention vers moi. Je suis surtout une amatrice de discussions métaphysiques et profondément existentielle. T’es-tu déjà demander pourquoi ta tante Nicole ne veut pas se faire opérer des yeux pour recouvrer sa vue sans lunettes ? La réponse est très simple, c’est juste que tu ne peux pas l’accepter. C’est vrai, comment pourrais-tu accepter qu’une quelconque façon que ce soit que cette opération va bouleverser sa perception du monde au point de se demander ce que pouvait bien être ce monde qu’elle voit avec ces yeux tout neufs qui n’ont même plus besoin d’une paire de verres montés sur un châssis en fer ou en plastique ; et le monde qu’elle percevait auparavant. Ce faisant, il n’y a pas une seule vérité sur ce qu’est le monde perçue, mais plusieurs constituées d’approximation et de représentation plus ou moins fidèle de la réalité…

Techniquement, c’est là que tu me dis « arrête, cette discussion n’a aucun sens… » et t’as peut-être raison ! Ou pas, je n’en sais rien…

Infos personnelles[modifier]

Je suis étudiante en troisième année de licence Géographie et aménagement en section Enseignement CAPES. Je vis en région parisienne dans une zone où les uns me considère comme une parisienne, les autres comme ces malotrus de campagnards.

Dragon Quest et moi[modifier]

Ça fait un paquet de temps que je connais Dragon Quest. Mon premier Dragon Quest a été Dragon Quest Monsters: Joker sur NDS. J'ai eu ensuite le (très) controversé Dragon Quest IX (si si, le mal-aimé) et j'ai passé des aventures ma foi des plus sympathiques.

J'ai arrêté les jeux-vidéos Dragon Quest (au moment de la sortie de DQXI) pour me concentrer sur les produits dérivés, notamment les jeux de cartes à jouer, les figurines et les livres. Cependant, je continue à donner un coup de pied au Wiki parce que c'est vrai que c'est rudement bien de se remettre un peu aux jeux de temps en temps.