Gallopolis

De Wiki Dragon Quest
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gallopolis.jpg

Gallopolis (サマディー Samadī) est une des cités majeures d'Elréa dans Dragon Quest XI. Située dans le désert près d'une oasis, elle est populaire pour ses courses de chevaux et son cirque.

Histoire[modifier]

Artwork conceptuel de Gallopolis.

Gallopolis a été fondée par un groupe de personnes surnommés les Gardiens de l'étoile, chargés de veiller sur l'Astre d'Erdwin au dessus de l'Erg d'Astronoma. La ville s'est développée au fil des siècles, et le rôle original des Gardiens de l'étoile fut progressivement oublié.

La place de Gallopolis comme cité majeure d'Elréa lui assurait une place au Colloque des Rois, et le sultan de l'époque assista à celui de Fordrasil le jour de l'attaque des monstres, parvenant à s'enfuir à temps. Peu après, il eut un fils, le prince Faris.

Faris grandit entouré d'affection et fut célébré pour le moindre de ses actes ; de grandes attentes pesant sur ses épaules, il s'arrangeait pour paraître les exaucer sans que cela ne soit, en réalité, le cas. Il acquit ainsi une réputation grandiose à travers le royaume. Dans le même temps, le sultan étant un grand dépensier, les coffres du royaume étaient très souvent vides. Sa générosité permit par exemple à un cirque itinérant, qui avait visité la ville, de s'établir de façon permanente, en leur construisant un chapiteau pérennne.

L'année de la majorité de Faris, ce dernier doit participer à une course de chevaux anuelle appelée Gallop royal. Ne sachant pas monter à cheval, la chance lui sourit quand un groupe d'étrangers arrive au palais en quête de ce qu'il devine être le Rameau irisé, un trésor inestimable du royaume ; l'un d'entre eux a la même taille et carrure que lui. Il décide de les convier à la représentation du cirque ayant lieu le soir et leur expose son plan : utiliser le héros, qu'il pense être capable de concourir, comme doublure. Malgré un peu de réticence de la part de l'équipe, ce dernier accepte, l'enjeu étant d'obtenir le Rameau irisé pour avoir une chance d'accéder à l'Yggdrasil. Sylvando, qui se produit sur la piste à ce moment-là, remarque le départ du prince.

Le lendemain, Faris fournit au héros une armure intégrale pour concourir, et ce dernier se rend sur la piste. Sylvando le rejoint, remplaçant un compétiteur absent. La course a lieu, ce que le public croit être Faris est applaudi, puis le héros et le prince se retrouvent aux écuries. Cependant, Sylvando les surprend et évente la supercherie, sans toutefois avoir l'intention de divulger quoi que ce soit. Faris tient sa promesse et parle à son père du Rameau irisé, mais avant qu'il ne puisse demander quoi que ce soit, un garde arrive en trombe pour annoncer le retour du Fléau des Sables.

Le sultan porte alors volontaire son fils, méprenant ses tremblement pour de l'excitation, afin d'aller vaincre la bête ; Faris est obligé de demander une nouvelle fois de l'aide à l'équipe. Au portes de la ville, le prince part devant avec quelques soldats, et l'équipe les rejoint, avec Sylvando qui décide de les accompagner. Les héros battent le Fléau des Sables et Faris décide de le ramener à Gallopolis, enchaîné. Cependant, sur la place près des écuries, l'arthropode se libère devant une foule médusée, qui encourage le prince Faris à l'abattre. Faris hésite un instant, mais Sylvando lui rappelant le Serment des chevaliers le convainc d'au moins tenter de se battre. Voyant sa résolution, l'artiste itinérant en finit avec la créature à sa place.

La vérité sur la couardise du prince éclate alors au grand jour, mais ce dernier conserve une certaine popularité et promet de s'entraîner sérieusement. Cependant, le Rameau irisé recherché par les héros a été vendu par le sultan afin de finacer le Gallop royal, ce qui les met sur la piste d'un marchand à Gondolia. À la place, le héros recoit l'ultrarbalète. Au portes de la ville, Sylvando rejoint l'équipe de manière permanente.

La ville est visitée de nouveau par Sylvando après la chute de l'Yggdrasil, lors de son périple pour rendre le sourire au monde. Il rassemble quelques artistes pour une dernière représentation au cirque, qui ferme ses portes. Le spectacle est un succès et le cirque décide de continuer son activité malgré tout ; la troupe de Sylvando part pour Yotto.

Peu de temps après, l'Astre d'Erdwin se met à tomber du ciel et à se rapprocher dangereusement de la ville. Remarquant d'étranges symboles sur la surface de l'étoile, Faris décide de se rendre dans l'Erg d'Astronoma avec des érudits pour tenter de les déchiffrer ; à ce moment, l'équipe arrive en ville de nouveau, à la recherche du Marteau sacré pour forger l'Épée de Lumière. Théo remplace un érudit effrayé par l'Astre et parvient à distinguer les lettres "Calasmos", avant que l'étoile ne soit coupée en deux par une force ténébreuse. Une fois de retour en ville, l'équipe obtient le Marteau sacré des mains du sultan pour les remercier d'avoir aidé Faris.

Dans la chronologie réécrite, la ville est très proche du soleil noir formé par Calasmos, causant un marasme généralisé. Cependant, le sultan décide de maintenir les courses et d'en créer de nouvelles afin de distraire la population. Faris travaille également à s'entraîner et à aider l'armée du royaume dans la mesure de ses moyens.

Commerces[modifier]

Auberge[modifier]

Magasin d'objets[modifier]

Magasin d'armures[modifier]

Magasin d'armes[modifier]

Quêtes[modifier]