Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée

De Wiki Dragon Quest
(Redirigé depuis Dragon Quest XI)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée
Dragon-quest-xi-logo-fr.png
Éditeur Square Enix
Développeur Square Enix
Armor Project
ORCA
Toylogic
Genre RPG
Support 3DS, PS4, Nintendo Switch, PC, Xbox One
Date de sortie Icons-flag-jp.png 29 juillet 2017 (3DS et PS4)
27 septembre 2019 (Édition ultime Switch)
4 décembre 2020 (Édition ultime PS4, GamePass et Xbox)
5 décembre 2020 (Édition ultime Steam)
Date de sortie Icons-flag-us.png 4 septembre 2018 (PS4 et PC)
27 septembre 2019 (Édition ultime Switch)
4 décembre 2020 (Édition ultime PS4, PC et Xbox)
Date de sortie Icons-flag-eu.png 4 septembre 2018 (PS4 et PC)
27 septembre 2019 (Édition ultime Switch)
4 décembre 2020 (Édition ultime PS4, PC et Xbox)

Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée (ドラゴンクエストXI 過ぎ去りし時を求めて Dragon Quest XI : Sugisarishi Toki o Motomete, Dragon Quest XI: Echoes of an Elusive Age en anglais) est le onzième opus principal de la série Dragon Quest. Longtemps annoncé pour 2016 (pour les 30 ans de la série), il est sorti le 29 juillet 2017 au Japon sur Nintendo 3DS et PS4, est sorti en septembre 2018 en Occident sur PS4 et PC (Steam), et est sorti en automne 2019 sous le nom de Édition ultime avec du contenu exclusif sur la Nintendo Switch. Cette édition a été par la suite portée sur PC (Steam et Microsoft GamePass), PS4 et Xbox One.

Histoire[modifier]

Le prologue montre la destruction d'une cité ; seul un bébé semble en réchapper. Trouvé par un pêcheur qui l'adopte, le jeune homme grandit au village de Caubaltin, et le jour de ses 16 ans, doit escalader le piton rocheux tout proche. Cependant, un accident au sommet lui fait lancer un éclair depuis la marque qu'il porte sur sa main gauche ; sa mère lui révèle alors qu'il est la réincarnation de l'Éclairé, un héros légendaire ayant apporté la paix sur le monde dans le passé. Il se rend alors au château d'Héliodor dans l'espoir d'en apprendre plus, mais le roi le qualifie d'Engeance de l'Ombre et le jette au cachot. Évadé in extremis, le jeune homme part pour un grand voyage à travers Elréa, s'entourant de compagnons fidèles, pour découvrir la menace planant sur le monde.

Gameplay[modifier]

L'écran-titre du jeu.

À chaque fois qu'une partie est reprise, un récapitulatif rapelle les évènements majeurs de l'histoire jusqu'à la dernière sauvegarde, afin que le joueur ne se sente pas dérouté s'il a interrompu le jeu pendant un certain temps. À noter que ce récapitulatif peut être consulté au milieu d'une partie dans l'option « L'histoire jusqu'ici... » du menu Infos.

En ce qui concerne le combat, Dragon Quest XI reprend les normes de la série : les affrontements se déroulent au tour par tour et exigent parfois de la stratégie. En plus de cela, il est possible de contrôler la caméra en plein combat, et même les mouvements du personnage qui agit. Dans le menu des options, le joueur peut activer la caméra classique, rendant les combats plus similaires à ceux des épisodes précédents. L'état hypertonique fut introduit dans cet opus, reprenant des éléments des Coups de grâce et de la Tension.

Il en va de même pour les équipements et les objets tenus : il est possible de changer les armes, les armures et les accessoires de chaque personnage. Toutefois, les équipements ne changent pas l'apparence de ce dernier, exceptés pour certaines tenues comme celle de Trodain.

Certains éléments de gameplay sont différents selon la plate-forme. Sur la version 3DS et Switch, il est possible de choisir entre un affichage 3D moderne et l'affichage 2D des premiers jeux.

Il s'agit également du premier jeu de série principale où le joueur peut sauter.

Des campements avec de nombreuses fonctionnalités ont été ajoutés, notamment pour se reposer sans payer le prix d'une auberge.

Personnages[modifier]

Héros[modifier]

Le héros est un jeune homme vivant au village de Caubaltin. Le jour de ses 16 ans, il apprend qu'il est la réincarnation d'un héros légendaire, l'Éclairé, et entame un voyage pour en apprendre plus sur sa destinée. Il manie les épées, épées longues et boucliers et est un combattant équilibré possédant toutes sortes de sorts et d'aptitudes offensifs comme curatifs.

Érik[modifier]

Érik est un voleur que le héros recontre dans les prisons d'Héliodor et qui l'aide à s'en échapper. Sarcastique et un peu nihiliste, manquant parfois de tact à cause de son pragmatisme, il n'en est pas moins un ami compatissant et enjoué et un partenaire fidèle pour le héros. Doté d'une bonne puissance d'attaque, agilité et adresse, il manie les poignards, épées et boomerangs et est le seul personnage capable de voler un objet à l'ennemi.

Séréna[modifier]

Séréna est spécialisée dans les sorts curatifs et joue de la harpe. Elle et sa jumelle Véronica sont destinées à protéger l'Éclairé. D'un naturel timide et calme, elle fait parfois preuve d'une insouciance hors normes, et se retrouve parfois dans des situations compliquées à cause de sa malchance. Elle peut manier les baguettes et les lances et dispose d'un large panel de sorts de soins et de soutien.

Véronica[modifier]

Véronica est une puissante mage revenue à l'état d'enfant à cause de monstres ayant essayé de voler ses pouvoirs magiques. Râleuse et dotée d'un fort caractère, elle est cependant responsable et mature quand la situation l'exige. Elle peut s'équiper de baguettes, fouets ou cannes et sa puissance magique offensive est inégalée dans l'équipe.

Sylvando[modifier]

Sylvando, artiste de cirque de son état, décide de rejoindre les héros pour redonner le sourire au monde entier. Chevaleresque, maniéré et extravagant, il est très démonstratif dans l'affection qu'il accorde aux autres, et peut aussi se servir de ses charmes contre ses ennemis. Il peut équiper épées, fouets, poignards et boucliers et possède également des sorts de soutien.

Jade[modifier]

Artiste martiale noble, Jade parcourt le monde avec Théo. Elle est d'un naturel protecteur envers ses compagnons, mais sait user de ses charmes en plus de sa force physique phénoménale pour venir à bout de ses ennemis. Elle peut s'équiper de lances, de griffes, ou se battre sans armes, notamments à l'aide de puissants coups de pied.

Théo[modifier]

Théo est un vieil homme mystérieux maîtrisant de nombreux sorts, offensifs comme curatifs, et pouvant également attaquer physiquement en s'équipant de griffes ou de cannes. Possédant de nombreux amis à travers le monde, il est d'un naturel bon et bienveillant. Cependant, sa passion pour les magazines coquins lui attire parfois des ennuis.

Différences entre les versions[modifier]

Différences entre les versions 3DS et PS4[modifier]

  • Le graphisme est différent ; la version PS4 est en 3D semi-réaliste tandis que la version 3DS donne le choix entre un mode 3D semblable à Dragon Quest IX et un mode 2D rétro.
  • Certains lieux sont agencés de manière différente.
  • Les personnages suivent le héros sur la carte en version 3DS et non en version PS4 (à part s'ils sont des membres d'équipe temporaires).
  • La version 3DS donne accès à Chronopolis et à des quêtes exclusives liées aux précédents opus dans le style graphique de ces derniers, ainsi que du contenu StreetPass. Certains monstres et objets sont exclusifs à cette version.
  • La version PS4 possède une option de vue à la première personne et un mini-jeu lié à l'ultrarbalète.

Ajouts de la version PS4 internationale[modifier]

  • Ajout d'un doublage en anglais.
  • Ajout de quêtes draconiennes, des restrictions optionnelles sur le gameplay.
  • Un bouton permet désormais de sprinter à pied.
  • Les menus ont été redesignés.
  • La tenue du héros de Dragon Quest VIII a été ajoutée.

Variations de l'Édition ultime[modifier]

  • Ajout d'un doublage en japonais.
  • Cinq chapitres additionnels focalisés sur un des personnages principaux sont disponibles.
  • La plupart des pistes musicales peuvent être jouées en version symphonique.
  • Retrait d'une des conditions de quête draconienne et ajout de deux nouvelles.
  • La vue à la première personne n'est plus disponible ; un mode photo a été ajouté à la place.
  • Retrait du mini-jeu des cibles de l'ultrarbalète.
  • Ajout d'un niveau secret de la roue du Dharmal.
  • Les personnages dans l'équipe suivent le héros sur la carte (hors villes) même en mode 3D.
  • Possibilité de passer de la 3D semi-réaliste au mode 2D rétro ; les environnements 2D ont été légèrement remaniés.
  • Retour des quêtes de Chronopolis et de leur contenu, sans le contenu StreetPass. Les graphismes sont dans le même style 2D que le mode 2D du jeu, et un monstre a été remplacé par un autre.
  • Ajout de deux nouveaux boss finaux.
  • Nouveaux costumes disponibles et possibilité de les afficher (en mode 3D) sans porter l'équipement correspondant.
  • La transforge peut être utilisée hors des camps.
  • Le cheval peut être appelé par une clochette portative.
  • À la fin du jeu, le héros peut vivre en compagnie de n'importe lequel de ses compagnons en plus de Gemma.
  • Les cinématiques peuvent être passées dès la première fois et défiler automatiquement.
  • Des bulles de dialogues en combat montrant les réactions des membres d'équipe ont été ajoutées.
  • Quatre nouvelles montures monstrueuses sont disponibles.
  • Renverser des monstres à cheval rapporte 30% de l'expérience normalement gagnée en les battant.
  • Quelques erreurs de traduction en version fraçaise ont été corrigées.

Œuvres annexes[modifier]

Dragon Quest XI S Tōzokutachi no Banka[modifier]

Dragon Quest XI S Tōzokutachi no Banka est un préquelle de 60 pages publié dans le magazine V-Jump d'octobre 2019. Dessiné par Hiro Mashima sous la supervision de Yūji Horii, il raconte une aventure du passé d'Érik.

Dramas audio[modifier]

Des DLC contenant des pistes sonores portant sur des aspects inédits du scénario sont sortis en version japonaise à la même date que la version Switch. Les titres de ces dramas sont :

Notes[modifier]

  • Avec Dragon Quest X, il fut le tout premier jeu toutes sagas confondues à être officialisé sur Switch (NX à l'époque, en juillet 2015).
  • Il possède de nombreux éléments rappelant le reste de la saga, parmi lesquels :
  • La version Switch eut droit à une sortie mondiale à la même date, une première dans la saga.
    • C'est également le premier Dragon Quest de la série principale publié par Nintendo à utiliser le "t" stylisé en épée des versions japonaises sur son logo occidental.
    • Il s'agit également du premier jeu de la saga porté sur console Xbox.

Nom dans d'autres pays[modifier]

Pays Nom Traduction
Japon ドラゴンクエストXI 過ぎ去りし時を求めて Dragon Quest XI : À la recherche du temps passé
Amérique Dragon Quest XI : Echoes of an Elusive Age Dragon Quest XI : Échos d'un âge insaisissable
Allemagne Dragon Quest XI: Streiter des Schicksals Dragon Quest XI : Champion du destin
Espagne Dragon Quest XI : Ecos de un pasado perdito Dragon Quest XI : Échos d'un passé perdu
Italie Dragon Quest XI : Echi di un'era perduta Dragon Quest XI : Échos d'une ère perdue
Corée 드래곤 퀘스트 XI 지나간 시간을 찾아서 Dragon Quest XI : À la recherche du temps qui s'est écoulé
Chine 勇者鬥惡龍XI 尋覓逝去的時光 Dragon Quest XI : À la recherche du passé

Il est à noter que les noms français et allemands se ressemblent entre eux mais sont différent des noms de toutes les autres langues.

Liens externes[modifier]