Gandogvia

De Wiki Dragon Quest
Aller à la navigation Aller à la recherche

Le continent de Gandogvia est le sixième continent de Brullia que le groupe de héros visite dans Dragon Quest of the Stars. Le groupe s'y rend après avoir libéré le continent de Savalua de la menace de Frénérage.

L'histoire du continent de Gandogvia couvre les chapitres 33 à 35.

Histoire[modifier]

Chapitre 33 : Le secret de la lune[modifier]

Le groupe débarque au port de Gahnd, sur le continent de Gandogvia, où règne une pénombre constante peu importe l'heure de la journée. Une villageoise approche le groupe pour les accueillir, et leur dit qu'ils seraient bien étranges, à souhaiter se rendre dans ce que les locaux appellent Sombreterre. Le groupe explique à la demoiselle qu'ils souhaitent rencontrer quelqu'un qui prétend que les habitants de Brullia viennent de la lune. La villageoise, sans hésiter, leur dit qu'ils cherchent dans ce cas la Cardinal Peurlune, un vieil ermite qui dit être agé de deux cents ans, et qu'ils pourront trouver dans la Tour Zaraza, un peu au sud.

Les héros se rendent de ce pas dans la tour, mais une fois au sommet ne trouve personne. Énervé, Cyril retourne voir la villageoise qui les a bien posséder. Cette dernière semble s'étonner des paroles de Cyril, et lui dit qu'il n'est pas étonnant qu'ils n'aient pas trouver le Cardinal dans la Tour Zaraza, puisqu'il se trouve dans la Tour Zarazara.

En arrivant dans la deuxième tour, encore plus haute et plus sombre que la première, le groupe rencontre un vieil homme, du nom de Monliht, qui se présente comme étant un disciple du Cardinal. Après un bref échange, Monliht explique au groupe que la Cardinal, désormais à la retraite, se rend de temps à autre au village de Gulvia, au sud de la tour, pour acheter des provisions au marcher.

Une fois arrivé à Gulvia, le groupe se rend au marcher, où, appelant le Cardinal, ils tombent sur un vieil homme. Ce dernier se présente comme étant Menliht, le premier disciple du Cardinal. Menliht explique au groupe que le Cardinal se trouve dans la Grotte du rayon de lune, où le groupe se rend immédiatement. En arrivant dans la grotte cependant, le groupe tombe sur un autre vieil homme, du nom de Ranmuht, qui se dit lui aussi être le premier disciple du Cardinal. Il explique que le Cardinal lui a confié la surveillance de cette grotte il y a des mois, mais qu'il est sans nouvelle de lui depuis, et qu'il commence à s'inquiéter. Ranmuht conseille au groupe de se rendre dans la Tour du sage, une ville plus qu'une tour, qui n'est habitée que par des prétendants au titre de disciple du Cardinal, que ce dernier à tous refuser.

Le groupe se rend à la grotte, et y rencontre un ancien, qui met en doute la proximité de Ranmuht vis-à-vis de Peurlune, doutant que ce dernier l'ait jamais vu. Cet ancien conseille toutefois au groupe de se rendre au Temple de Rhapthorne, où se trouverait une personne qui serait un ami du Cardinal.

Au sommet du temple, le groupe tombe sur un homme âgé, Magnus le Mage, qu'ils affrontent, pensant qu'il s'agit d'un monstre. Après cette bévue, dont Magnus ne leur tient pas rigueur, le mage explique au groupe qu'il est ami avec Peurlune depuis sa naissance, qui remonte à plus de deux cents ans, mais également que les deux viennent en réalité de Midria eux-mêmes. Magnus, qui avait eu connaissance des agissements du Questocrate et de son voyage vers la lune, accepte d'envoyer ses descendants vers le Cardinal, qui se trouve dans la Tour des deux siècles.

Dans la tour des deux siècles, le groupe rencontre enfin le Cardinal, qui les attaques sans prévenir. Après l'avoir vaincu, ce dernier félicite les héros, pour lui avoir infligé sa première défaite depuis sa présence sur Brullia. En guise de remerciement, le Cardinal accepte de parler plus en détail de la lune au groupe. Le Cardinal leur explique que Midria était autrefois connu sous le nom de Terre et que ces habitants, les Terriens, finirent par s'attirer le courroux du Gouvernement de l'Espace à cause des voyages spatiaux qu'ils entreprirent. Le Gouvernement envoya donc Dothradeth sur Midria, ce qui explique son état actuel. Heureusement pour les habitants, la plupart d'entre eux avaient quitté la planète avant l'arrivée de Dothradeth, beaucoup d'entre eux s'installant sur Brullia. Le Cardinal explique également que l'ancienne Ladhan, dont le groupe a entendu parler à de nombreuses reprises au cours de leurs voyages, est la civilisation que les habitants de la lune ont bâtie en arrivant sur cette nouvelle planète.

Le Cardinal, heureux d'avoir enfin pu raconter le passé de son monde à quelqu'un, demande alors au groupe de ne pas oublier que la Lune, autrefois appelée la Terre par son peuple, était peuplé de gens heureux, avant de se mettre à briller. Il explique au groupe que maintenant qu'il a transmis ce savoir, il peut se reposer. Craignant que le Cardinal ne meurt, ce dernier calme le groupe en leur disant que sur son monde natal, la mort n'était pas vécue comme telle, mais comme un nouveau voyage, qu'il est prêt à entreprendre avec son ami Magnus. Les deux hommes remercient les petits-enfants du Questocrate, et partent alors, laissant leur enveloppes corporelles derrière eux.

En sortant de la tour des deux siècles, Gaius demande à ses petits-enfants de suivre les dernières volontés de Peurlune et de rendre sa vie à Midria, et que pour se faire il a l'intime conviction qu'ils devront demander conseils à la Reine Koral. Le groupe se téléporte donc à Savalua, au palais de la reine, mais apprennent de son diacre que la reine est elle-même partie vers Gandogvia après un rêve, mais également que la Mémoire Stellaire st réapparue dans le Temple guérisseur sans explications aucunes. Le diacre finit par dire au groupe que la reine lui a dit qu'elle ferait une halte à l'auberge Chitali, dans le sud de Gandogvia. Le groupe se met alors en route pour retrouver la reine.

Chapitre 34 : Mémoire stellaire[modifier]

En arrivant à l'auberge Chitali, le groupe apprend que la reine en a été expulsé par le propriétaire, qui la trouvait bien trop pénible, et qu'elle se trouve désormais dans la Grotte Ivola, où le groupe part immédiatement. Sur place, les héros rencontrent la reine et son frère, le général. Koral, bien trop heureuse de revoir Gaius, demande si ce dernier est enfin libre, et devant sa réponse négative, décide qu'elle doit se rendre sur la lune elle-même. Cyril lui explique que si elle s'y rendait elle ne trouverait pas l'homme qu'elle aime aussi facilement, par le simple fait que la lune est plus grande que Brullia. Devant ce fait, Koral ordonne alors au groupe de réduire la taille de la lune sur le champ.

Faisant fi des demandes farfelues de la reine, Ferril et Yahyarei échangent quelques paroles, et exprime leur volonté commune de faire table rase du passé pour travailler main dans la main à partir de maintenant. Gaius finit par demander à Koral ce qui l'a poussé à se rendre dans le continent de Gandogvia, et cette dernière lui répond qu'un sage âgé de deux cents ans lui est apparu en rêve et lui a dit de se rendre ici en quête de la Mémoire stellaire, la clef pour restaurer la lune. Le général explique qu'il a fait le même rêve et le même jour, ce qui a poussé le frère et la sœur à chercher dans les livres de leur palais, jusqu'à ce qu'ils trouvent un ancien texte, expliquant qu'autrefois les souverains de Savalua virent tomber une Mémoire stellaire des cieux, impliquant qu'il y avait en réalité plusieurs Mémoire, dont une dans la grotte Ivola.

Au fond de la grotte, le groupe trouve une pierre émettant de la lumière, et qui se met à régir à la Mémoire stellaire de Koral. Une voix désincarnée se fait alors entendre, et félicite le groupe pour avoir vaincu les gardiens stellaires, avant d'explique que lorsque la Terre a été détruite, quatre pierres sont tombées sur Brullia, et que lorsqu'elles seront réunis la Terre redeviendra un monde verdoyant et plein de vie. La voix indique alors au groupe que la prochaine Mémoire stellaire se trouve gardée dans la Tour Wulni.

Au sommet de la tour, le group récupère la troisième Mémoire stellaire, tandis que la voix désincarnée se fait à nouveau entendre, expliquant que les Mémoires stellaire contiennent les souvenirs et les connaissances des humains morts lors de l'attaque de Dothradeth sur Midria, ou la Terre. La voix indique ensuite la présence d'autres gardiens de Mémoire stellaire à l'Église de Persh, loin à l'est.

Sur place, le groupe ne trouve cependant pas le moindre monstre à défaire, ni de Mémoire stellaire. Le général Yahyarei demande alors au groupe de se taire, car il entend une voix, que sa sœur reconnaît également comme étant celle de l'homme leur étant apparu en rêve. Le Cardinal Peurlune apparaît, nimbé d'une aura dorée. Il explique au groupe que si son nouveau voyage se passe plutôt bien, après avoir visiter les frères et sœurs de Savalua, le Gouvernement de l'Espace a eu vent de ses activités, et a en conséquence, envoyé un nouvel assassin, un grand exécuteur encore plus dangereux que Frénérage. Cet assassin s'est emparé de la Mémoire stellaire qui devait les attendre dans l'église, et se trouve désormais au Sanctuaire de Nithrow.

Dans le sanctuaire, le groupe entends à nouveau la voix désincarnée, qui leur explique que les Mémoires stellaires étaient la solution trouvée par les habitants de la Terre pour permettre un jour la résurrection de leur planète. Elle confie également au groupe que Tormage, le grand exécuteur, a emmener la dernière mémoire restante par delà la Porte Sombrecouche.
Gaius sort de son livre, et confirme que depuis la lune il peut sentir les ténèbres qui en émane, et conjure ses descendants d'être prudent. Ce qui se trouve derrière cette porte étant une terre maléfique, et la raison qui fait que Gandogvia est surnommé Sombreterre.

Une fois la menace qui gardait la porte, Ruine, vaincu, le groupe est interrompue par Tormage, venu en personne les voir. Ce dernier demande alors à la reine Koral et au général Yahyarei de lui remettre les trois mémoires stellaires en leur possession, et à la surprise de tout le monde, les deux s'exécutent. Tormage explique que Midria a subit le courroux du Gouvernement de l'Espace par le passé, et qu'il ne laissera pas qui que ce soit rendre sa grandeur d'antan à cette planète, avant de disparaître, emmenant la reine et le général avec lui.

Ferril, pestant, en vient à se dire que la voix désincarnée qui les a guidé depuis leur arrivée sur Gandogvia, mais également l'apparition de Peurlune et les rêves des frères et sœurs royaux n'étaient pas non plus l'œuvre du grand exécuteur.
Le groupe aperçoit alors Pekk, qui ignore comment il est arrivé à la Porte Sombrecouche. Ce dernier explique qu'il dormait paisiblement à Répharia, quand une voix l'a appelé. A son réveil, il était là avec Paula, mais cette dernière, explique-t-il au groupe a été enlevé par un Brûlavif, et se trouve dans le Nid Brûlavif maintenant.
Le groupe décidé d'aller porter secours à Paula, avant d'aller régler son compte à Tormage.

Chapitre 35 : Deux planètes[modifier]

Après avoir sauvé Paula du Brûlavif qui l'avait enlevé, cette dernière remercie le groupe chaleureusement et leur donne des nouvelles de Répharia. Devenue maire du village, et aidée par Pekk, le village a été entièrement reconstruit par les rescapés de la Confrérie. Tandis que le groupe promet qu'il viendra leur rendre visite bientôt, Pekk et Paula s'en retourne vers Répharia.

Au fond de la grotte, une autre voix se fait entendre, et la reine Moira se montre au groupe. Contente de revoir les petits-enfants de Gaius, elle explique qu'elle et Hudal, son mari, ont été guidé jusqu'ici par une voix. Se retrouvant tous les deux au Château de l'ange déchu. Sitôt leurs esprits retrouvés les époux ont tenté de s'enfuir, Hudal protégeant sa femme pour lui laisser plus de temps, mais se faisant enlever dans la foulée. Moira demande donc aux héros de l'aider à libérer son mari au plus vite.

Une fois Hudal sauvé, Moira dit au groupe avant de partir, que lorsqu'elle errait à la recherche d'aide, elle est tombé sur un homme qui en avait également besoin, près de la Grotte du Malesprit. Là, le groupe retrouve Yahyarei, enfin revenu à lui. Il explique au groupe que sa sœur est également dans cette grotte mais qu'il ne peut la sauver seul. Une fois Koral secouru, cette dernière dit au groupe qu'elle a vu Tormage se rendre en direction du Château des rêves sombres, à l'est. Ne pouvant laisser Tormage risquer de les contrôler à nouveau, Yahyarei et sa sœur décident de rentrer à Savalua.

Le groupe pénètre dans le château des rêves sombres, et y rencontre Tormage, qui les affronte. Après un affrontement dantesque Tormage, vaincu, dit au groupe qu'ils n'obtiendront jamais les Mémoires stellaires qu'il a déjà utiliser pour ramener Dothradeth à la vie, avant de mourir.
Ferril dit alors au groupe qu'il entend un grognement dans les étages inférieurs du château. Le groupe s'y rend, et y trouve Atomos, mal en point mais vivant. Gaius sort de son livre, surpris de revoir son fils, et explique à celui-ci qu'il a sûrement été ressuscité que Dothradeth lorsque Tormage en a fait le souhait, par le pouvoir des Mémoire stellaires.
Atomos demande alors à ces enfants de partir, affirmant que personne ne peut affronter Dothradeth désormais, mais les héros refusent de laisser Brullia être détruite comme Midria par le passé. Atomos réalise à quel point ses enfants ont grandit, et leur indique que les cris de Dothradeth émanaient du Rocher de Brullia, au centre de Sombreterre.

L'ensemble des héros arrivent devant un énorme cristal rouge flottant au-dessus d'un précipice. Là, l'aura même de Dothradeth empêche les héros d'avancer plus loin. Gaius et Atomos demandent aux trois héros de s'en aller, mais ces derniers refusent. Gaius finit par accepter, prétextant que la sauvegarde de deux mondes et une noble cause, assez noble pour qu'elle vaille la peine d'y risquer sa vie. Concentrant toute sa puissance dans les Chroniques du Questocrate, Gaius parvient à dissiper l'aura maléfique qui entourait Dothradeth, permettant à sa descendance d'aller l'affronter. Les héros d'avancent donc pour aller affronter Dothradeth nouvellement ramené à la vie et désormais appelé Sol Dothradeth.

Le groupe rouvre les yeux quelques instants après le combat, ayant perdu connaissance. Cyril leur explique qu'ils ont gagné, et que Sol Dothradeth, après sa défaite, a explosé en un milliers de morceau, dont il ne reste maintenant plus que de la poussière spatiale. Atomos conclut en disant qu'il n'existe plus rien dans cet univers qui puisse le ramener à la vie. Ferril montre au groupe que les quatre Mémoires stellaires ont également réapparues après la mort de Sol Dothradeth, et sont tombés aux côtés d'eux. Ne souhaitant pas perdre plus de temps, le groupe se téléporte immédiatement à Répharia, où Empyréa les attends.

L'oiseau céleste prend son envol une nouvelle fois, et amène les héros, Ferril et Atomos sur la surface de la lune. Là, Gaius leur explique qu'il leur suffira de lever les quatre Mémoires stellaires en l'air et de prier pour que la planète retrouve son état d'antan. Le trio s'exécute, et très vite la lune retrouve la vie. Les rivières et les plantes reviennent immédiatement, tandis que même les bâtiments retrouvent leur gloire passée.
Ferril remarque un bâtiment portant le même insigne que les Chroniques du Questocrate et tous vont à l'intérieur. Appelant Gaius de toutes leurs voix, impatient de le retrouver, le groupe fait hélas la funeste découverte de son corps sans vie.

Mais alors que tous pleure la mort de Gaius, la voix de ce dernier se fait entendre. Assurant à Cyril qu'il ne leur parle pas depuis l'au-delà, il leur demande plutôt d'ouvrir la porte derrière eux. Cyril l'ouvre, et trouve une deuxième Chronique, identique à la première, dont Gaius jaillit comme à son accoutumé. Le grand-père explique qu'il a du utiliser toute son énergie pour dissiper l'aura maléfique de Sol Dothradeth, tant et si bien qu'il n'avait plus assez d'énergie pour maintenir son corps en vie. Heureusement, assure-t-il, son âme vit encore dans les Chroniques que Cyril tient entre ses mains.

Tandis que l'heure des aurevoir arrive, Atomos décide de rentrer sur Brullia, pour déposer des fleurs sur la tombe de sa femme. Ferril décide lui aussi de retourner sur Brullia, pour retrouver la tribu des écureuils, où il attendra les visites de Cyril avec impatience. Les trois héros, eux, avouent avoir envie de visiter d'autres planètes désormais, même si cela risque de leur faire encourir les représailles du Gouvernement de l'Espace.

Après une ellipse, Cyril voit les trois héros s'écraser sur la plage de l'Île Innish, avec un livre à la couverture rouge à leurs côté. Cyril leur demande ce qui leur est arrivé, et quelle est cette étrange Chronique du Questocrate, mais est coupé lorsque le livre s'ouvre et qu'en jaillit une jeune fille. Cette dernière, Oriale, le corrige et explique que ce livre est une Chronique du Cosmocrate. Oriale explique qu'elle est la descendante du Cosmocrate, qui gouverne la totalité de l'espace, et demande à savoir où sont les nouveaux Questocrates, dont les noms ont envoyé des ondes de chocs dans tout l'univers. Une fois introduite aux héros, cette dernière leur demande une faveur, expliquant que dans tout l'univers, de nombreuses planètes souffrent du joug du gouvernement de l'espace. Descendante directe du Cosmocrate, qui dirigeait autrefois l'univers en paix, Oriale a fondé une résistance visant à faire tomber le gouvernement de l'espace actuel, et leur demande humblement de bien vouloir leur venir en aide dans leur combat.

Lieux[modifier]

Villes et villages[modifier]

Grottes, temples et donjons[modifier]

Mode histoire[modifier]

Quêtes optionnelles[modifier]

Ces quêtes sont regroupées sous l'intitulé : Continent de Gandogvia : ouest

Ces quêtes sont regroupées sous l'intitulé : Continent de Gandogvia : sud

Ces quêtes sont regroupées sous l'intitulé : Continent de Gandogvia : centre

Spécialités régionales[modifier]

  • Gahnd, une fois l'histoire suffisamment avancée, produira un Bloc de tofu régulièrement. La production peut être améliorée, pour produire au maximum jusqu'à 4 blocs de tofu toutes les deux heures.
  • La Tour du sage, une fois l'histoire suffisamment avancée, produira du Poivre en forme de cœur régulièrement. La production peut être améliorée, pour produire au maximum jusqu'à 4 poivres en forme de cœur toutes les deux heures.