Murak

De Wiki Dragon Quest
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le forgeron dans Dragon Quest III.

Le forgeron du Jipang appelé Murak (ムラク, Muraku) dans Emblem of Roto, et Sasuke (サスケ) dans le roman et CD audio de Dragon Quest III, est un personnage non-nommé dans le jeu où il apparaît.

Histoire[modifier]

Dragon Quest III[modifier]

Jeu[modifier]

Le forgeron et sa femme ont fuit le Jipang avant que le héros ne s'y rende. La femme du forgeron expliquera au héros qu'elle allait être offerte en sacrifice à Hydragon, raison de leur fuite. Le couple finira par se rendre en Alefgard par un moyen inconnu. Ils s'établissent dans le village forestier de Kol et le forgeron y tient une boutique d'objet.

Le héros se rendra à Kol, et apprendra la présence d'un forgeron en provenance du Jipang y vit. En vendant l'orichalque trouvé dans les écuries de Damdara à ce dernier, il forgera l'épée des rois. Le héros pourra alors acheter l'épée pour 22500 pièces d'or.

Roman[modifier]

Son histoire est identique au jeu. Toutefois, le héros lui donnera une aile de chimère pour lui permettre de retourner au Jipang avec sa femme une fois Zoma vaincu. Il se rendra à Aliah et racontera les événements qui se sont déroulés en Alefgard à la mère du héros. Dans le roman, le forgeron, Sasuke, à 50 ans.

CD audio[modifier]

Doublé par Michio Nakao (中尾 みち雄), l'histoire est identique au jeu et au roman également. Appelé Sasuke et âgé de 50 ans, sa femme est cette fois-ci nommée, elle s'appelle Yoshiri. A la différence du jeu, c'est Ortega qui lui amène l'orichalque, afin qu'il lui forge l'épée des rois mais également l'armure boréale. Ortega partira cependant dès l'épée terminée, sans attendre l'armure, qui reviendra à son enfant lorsqu'il arrivera à Kol à son tour.

Emblem of Roto[modifier]

Le forgeron est mentionné par Omokané, et précise son nom au groupe d'Arus, qui cherche un descendant du forgeron, ou quelqu'un à qui il aurait transmit son savoir. Rihak avouera au groupe de héros qu'il est bien le descendant du "forgeron" légendaire, mais qu'il refuse d'être appelé forgeron lui-même, se considérant plus comme un alchimiste.