Dragon Quest II

De Wiki Dragon Quest
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dragon Quest II
488px-DQII Logo.png
Éditeur Enix
Développeur Chunsoft
Genre RPG
Support NES/Famicom, GBC, Wii, MSX, SFC, Portable (Android et iOS)
Date de sortie Icons-flag-jp.png 26 Janvier 1986
Date de sortie Icons-flag-us.png Decembre 1990
Date de sortie Icons-flag-eu.png Juin 2014

Dragon Quest II  (ou Dragon Warrior II aux Etats-Unis) est un RPG et est la suite de Dragon Quest. Il est originellement sorti en 1986 sur Famicom au Japon, puis en 1990 aux Etats Unis. Il a été par la suite refait plusieurs fois dont la version mobile qui marque l'arrivée du jeu en Europe en 2014.

Histoire[modifier]

Dragon Quest II prend place 100 ans après Dragon Quest. Un jour, alors que les trois royaumes de Médiévande, Cannock et Ruisselune vivaient en paix, Kaos attaque et détruit le château de Ruisselune. Un garde blessé arrive au chateau de Médiévande ou il préviendra le roi peu avant de mourir. Le roi charge ensuite le prince, son fils, de combattre Kaos et de le vaincre.

Personnages[modifier]

Les 3 héros

Le prince de Médiévande [modifier]

Il correspond à la classe "Guerrier" et possède donc les statistiques physiques les plus élevées du groupe. Il peux équiper toutes les armes et armures du jeu, mais sera le seul personnage du jeu à ne pas pouvoir utiliser de sorts. C'est le personnage avec lequel le joueur commencera son aventure, et son nom est directement choisi par lui.

Le prince de Cannock[modifier]

Le prince de Cannock ne peux pas utiliser autant d'armes et armures du jeu que le prince de Médiévande mais disposera d'une grande variété de sorts même si ceux si ne seront pas aussi puissants que ceux de la princesse de Ruisselune. Il est l'un des descendants d'Elric et peux donc équiper son épée. Dans les premières versions du jeu, son nom est choisi aléatoirement basé sur le nom que le joueur aura choisi pour le prince de Médiévande, mais depuis la version mobile, le joueur peux directement choisir son nom.

La princesse de Ruisselune[modifier]

La princesse de Ruisselune correspond au mage du groupe. Elle ne peut équiper que très peu d'armes et armures mais dispose d'une variété de sorts qui lui sont exclusifs. C'est le premier personnage que le joueur verra, quand elle est attaquée avec son père dans la cinématique d'introduction du jeu. Elle sera ensuite maudite et aura besoin de regagner sa forme normale pour rejoindre l'équipe du héros. 

Kaos[modifier]

Kaos est l'antagoniste principal du jeu. Il a attaqué Ruisselune, maudit la princesse et cherche à détruire le monde en invoquant les dieux du mal. Son but est de battre les trois héros. 

Changements[modifier]

Dragon Quest II dispose de plus de sorts et d'objets comparé à son prédécesseur et d'un monde plus grand (256x256 cases comparé au 100x100 du premier jeu). A cause de l'espace limité d'une cartouche de NES a l'époque, les arrière-plans apparaissant durant un combat sont remplacés par un écran noir pour pouvoir faire de la place et ainsi augmenter le nombre de monstres présents.

Plusieurs personnages[modifier]

Dragon Quest II est connu pour avoir considérablement amélioré le gameplay du jeu précédent, par exemple en faisant apparaître plusieurs héros et ennemis dans un combat pour la première fois de la série. Chaque héros a une gamme bien définie d'aptitudes et de faiblesses qui codifient les personnages et les vocations ultérieures.

Sorts d'augmentation et de diminution[modifier]

Là ou les sorts du premier jeu consistaient seulement à handicaper les ennemis et à se soigner ou infliger des dégâts, Dragon Quest II a introduit le concept de modifications des stats de nos personnages ou des ennemis en utilisant Mégaprotection ou Mégaltération.

Déplacement[modifier]

Il y a desormais un bateau situé a Rippleport, accessible vers la moitié du jeu qui deviendra par la suite un standard de la série pour augmenter le champ d'action des héros. Les Téléportails font également leur premiere apparition, permettant de voyager plus facilement entre chaque endroit. Ils réapparaiteront ensuite dans la plupart des jeux, que ce soit pour faciliter les voyages ou faisant partie intégrante de l'histoire.

Autres[modifier]

Les jeux d'argent font également leur apparition dans Dragon Quest II, une "tombola" fait son apparition. Le joueur aura besoin d'utiliser des tickets de tombola trouvables dans la nature ou donnés par les marchands. Les clés cassables ont également été supprimées et remplacés par la Clé d'argent, Clé d'or et la Clé de voleur.

Les églises ne servent plus qu'en tant que décor, elles peuvent désormais faire revivre les héros morts ou soigner les différents effets de statut.

Le jeu dispose de plusieurs points de sauvegarde : pour sauvegarder, il suffit de trouver un roi ou un homme d'église et de lui parler. Le jeu japonais disposait d'un système de mot de passe, qui été modifié pour la sortie américaine.

Différences entre les versions[modifier]

Depuis sa sortie sur la Famicom, trois remakes sont sortis, avec le premier étant disponible sur Super Nintendo, le deuxième sur la GameBoy Color et le troisième étant la sortie mondiale sur mobile (iOS et Android) le 26 juin 2014. Tous les remakes posséderont de meilleures graphismes, une musique remixée et quelques changements tels que le fait de pouvoir sauvegarder sur la carte du monde par exemple ou le combat automatique.

A cause des contraintes techniques de la GameBoy Color, la version anglaise de Dragon Quest 1+2 en 2000, changea les noms "Erdrick" et "Gwaelin" vers quelque chose de plus proche de la version japonaise. 

Notes[modifier]

  • Une version simplifiée d'Alefgard est présente sur la carte du monde du jeu.
  • Dragon Quest II est le premier jeu de la série ou les héros peuvent tomber d'une tour.